Le cheminement des idées

Vous vous souvenez de cette Histoire extraordinaire d’Edgar Poe, dans laquelle le détective Auguste Dupin parvient à suivre le cheminement muet des pensées du narrateur ?
(c’est dans Double assassinat dans la rue Morgue, précisément)

Bien sûr, cet exploit relève en réalité plus de la chance que de la déduction logique. Mais ça m’a donné le goût de suivre à l’occasion le cheminement de mes propres pensées, pour comprendre par quelles associations d’idées je suis passé d’un sujet A à un sujet B fort éloigné.

Et du coup, je me suis brusquement souvenu de la raison pour laquelle, comme je vous l’expliquais précédemment, je m’étais écouté hier Turn the Page de Metallica : en fait, je venais de m’écouter un peu de Journey, en particulier la chanson Faithfully sur l’album Frontiers (et sa reprise par leur nouveau chanteur, Arnel Pineda, sur le deuxième disque de Revelation), et je m’étais fait la réflexion que les deux chansons avaient des thèmes proches.

Du coup, je vous ai aussi retrouvé le clip original, où on peut (temporairement) voir Steve Perry avec une moustache !



Ce contenu a été publié dans Ça alors !, Zique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *