Autodiagnostic

Afin de mieux pouvoir comparer les résultats du diagnostic de performance énergétique que j’ai demandés pour mon éventuelle future location (résultats dont je prendrai connaissance lundi, mais qui n’ont pas l’air fameux), je voulais faire une évaluation grossière pour mon actuelle baraque. Après tout, vus les écarts parait-il constatés sur ce genre de calculs selon les professionnels et la méthode utilisée, une simulation à la louche n’aurait pas forcément été incongrue.

Je trouve un site internet permettant de réaliser soi-même une évaluation.

Je m’évertue à le renseigner au mieux, répondant à une kyrielle de questions pendant une grosse vingtaine de minutes facile.

Arrivé à la fin, pour me communiquer le résultat du calcul, on me demande de renseigner tout un tas de choses que je trouve bien indiscrètes, à commencer par mon adresse (j’en rentre une bidon) et mon nom (pareil).

Mais quand à l’étape suivante, au lieu de me calculer le résultat, le bazar m’a demandé de lui communiquer mon @dresse… j’ai tout envoyé chier. Si c’est pour me pourrir de spam ensuite, le jeu n’en vaut pas la chandelle (quelles que soient la consommation de ladite chandelle en kWh et ses émissions de gaz à effet de serre).

Ce contenu a été publié dans Ma vie est un drame. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *