La musique pousse les murs

Les paris sont ouverts : déménagerai je avant ou après avoir rempli la rangée de disques en cours et en avoir commencé une nouvelle superposée aux autres ?

etroit

Personnellement, j’hésite encore à me prononcer.
Ça devrait être limite ; mais en trois semaines, c’est loin d’être impossible, même si j’ai un peu baissé le rythme des acquisitions pour en avoir un peu moins à déménager.

Ce contenu a été publié dans Ma vie est un drame. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à La musique pousse les murs

  1. Miod dit :

    Ne te plains pas, au moins tu as de la place de stocker les nouveautés. Au pire, il te suffira de ranger l’intégrale de Brel pour avoir la place nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *