Le muscat du dimanche ne les fait plus chanter

Après presque deux ans d’attente, le nouveau Jeremiah est eeenfin sorti !
Je commençais à m’inquiéter, puisque jusqu’à présent, Hermann nous pondait un album par an avec une régularité de métronome…

jeremiah29
Ce nouvel album, baptisé Le petit chat est mort,  est bon, si l’on fait abstraction de deux erreurs mineures dans les dialogues et surtout d’une incohérence au sujet d’un personnage secondaire qu’on n’avait si j’ai bonne mémoire pas revu depuis son apparition dix albums plus tôt.

Je tiens toutefois à mettre en garde les âmes sensibles : la fin est une véritable tragédie.

Ce contenu a été publié dans BD, Références cryptiques, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *