J’assume le point Godwin

Depuis quelques temps, un pouvoir de plus en plus empêtré dans les « affaires » tente de remonter sa cote de popularité en jouant sur son fond de commerce, la sécurité (ou plus exactement, les effets de manche sur le sujet de la sécurité).

Mais dans ces beaux discours le torse bombé non suivis d’améliorations sur le terrain, il y a un point particulier qui me met mal à l’aise, c’est la stigmatisation ethnique d’une population précise (mais pas forcément bien définie), « les Roms ».

J’y vois pour ma part un sinistre écho de ce qui s’est passé outre-Rhin de 1933 à 1945…

Ce contenu a été publié dans C'est mon opinion, et je la partage, Les cons, ça ose tout, Qu'est ce qu'on va devenir ?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *