Et pourtant ils ont tué Jaurès

Après la retraite à soixante ans, les vautours (que la gent emplumée me pardonne cette comparaison) qui prétendent gouverner la France envisagent de s’attaquer aux 35 heures.

Et quoi ensuite ? Le repos dominical, qui a déjà pas mal pris du plomb dans l’aile ?  Et bientôt les congés payés, sans doute ?

Quand je pense que le nabot qui use de ses fesses le trône présidentiel se permettait d’invoquer les mânes de Jaurès…

Ce contenu a été publié dans Qu'est ce qu'on va devenir ?, Références cryptiques, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *