Il y a encore du chemin à parcourir

J’ai écouté ces derniers jours le nouvel album de Journey, Eclipse.Peut-être que j’en attendais un peu trop du fait de la stature du groupe, car bien que ce disque soit largement écoutable, j’ai été déçu. Arnel Pineda est sans doute meilleur que son prédécesseur, mais il n’est pas près de faire oublier Steve Perry, avec qui Journey a donné ses meilleurs albums (mais dont la petite carrière solo n’a par contre rien d’enthousiasmant ; preuve que dans le rock, quel qu’en soit le degré de dureté il faut raisonner en termes de groupe et non d’individus).

Ce contenu a été publié dans Zique, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *