If looks could kill

J’ai évoqué ce matin avec mon adjointe l’éventualité de ma mutation. Vu le regard noir et lourd duquel elle m’a fusillé… j’ai l’impression que l’idée est loin de lui plaire (et c’est un euphémisme).
Et d’un certain côté, ça me fait plutôt plaisir, dans l’hypothèse loin d’être improbable où je ne ferais pas acte de candidature.

Ce contenu a été publié dans On n'a pas des métiers faciles, Références cryptiques, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *