Nos toutes premières guitares déclenchaient l’hystérie

Je n’avais pas vraiment été convaincu par Metalwar, le premier album d’Hysterica. Je l’avais trouvé, oh, pas mauvais certes, il est même fort correct, mais sans rien pour le sortir du lot.
Je suis tombé hier soir sur deux clips de chansons qui devraient figurer sur leur prochain disque, et là par contre, j’ai été agréablement surpris :

Certes, on n’est pas au niveau de Girlschool, ni même de Crucified Barbara, mais ça parle bien à mon cerveau reptilien (pour reprendre l’expression consacrée par Alias) ; surtout la deuxième…

Ce contenu a été publié dans Références cryptiques, Zique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Nos toutes premières guitares déclenchaient l’hystérie

  1. Ping : Ferronnerie d’art | imaginos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *