Je n’ai pas été soufflé

Ayant découvert tout à fait par hasard il y a quelques jours que Blowback avait sorti l’année dernière son deuxième album (autoproduit), Chapter #2, je me le suis procuré.Et le moins que l’on puisse dire est que j’ai été déçu.
Déjà, est ce encore un groupe, quand il n’y a plus que Richard Coloma, le reste des 34 musicos et hurleurs intervenant sur le disque n’étant que des invités ? Du reste, ce n’est plus Blowback, mais plus précisément Blowback Open Project. Mais passons, Fairyland nous avait fait le même coup il y a trois ans, et le résultat était fort acceptable.
Le problème (et on pouvait le craindre au vu de la pléthore d’intervenants) est que l’ensemble est plutôt décousu. Ajoutons que dans l’ensemble, les morceaux sont plutôt moyens, et on obtient un album écoutable, mais qui entre par une oreille pour sortir par l’autre sans rien imprimer au niveau du cerveau (et tout particulièrement, du cerveau reptilien cher à tonton Alias).
Bref, un album loin en deça du premier, et que je ne peux pas décemment vous conseiller. Dommage…

This entry was posted in Zique and tagged , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *