NaSceWriMo n° 30 : un scénario western clé en mains (ou presque)

Le NaSceWriMo touche presque à sa fin…

Le D20 donne un 12 : il s’agira de convaincre (séduire, soudoyer, convertir, recruter).

Premier tirage : The Legacy of Zorro, p 17 : Luis Valasco (un personnage prétiré).
Deuxième tirage : The Complete Griselda, p 14 : pas trop le choix, si je veux sortir un truc pour l’un des trois contextes que je voudrais encore exploiter, je dois éviter les références gloranthiennes (qui de toutes façons se marieraient mal avec le précédent tirage) ; je ne peux donc me rabattre que sur in strange places. On fait difficilement plus bateau en JdR…
Troisième tirage : JTAS Issues 25-33, n° 34 p 2 : l’ours et la table des matières, pas de bol… Allez, je choisis un nom dans l’ours : Kelly Walsh.
Quatrième tirage : Kindred of the East, pour le World of Darkness, p 175 : the United States military.
Cinquième tirage : Planetary Survey 5 : Tobibak, pour GURPS Traveller, p 21 : a small office suite.
Sixième tirage : Conspiracy X, p 24 : c’est une illustration pleine page… décidément, je ne suis pas verni avec les tirages pour ce scénar. La scène se passe dans un restaurant, peut-être une cafétéria ou un fast-food, on va donc choisir restaurant.

Résultat :
Luis Valasco demande aux PJ d’aller dans des endroits étranges pour recruter Kelly Walsh. Les PJ devront affronter l’armée américaine dans un petit ensemble de bureaux. Un élément majeur du scénario sera un restaurant.

Ça se passera donc au Far West. Luis Valasco est le chef d’un gang de desperados, dont font peut-être partie les PJ. Kelly Walsh possède un talent particulier rare (artificier, perceur de coffres-forts ou autre) et Valasco voudrait le recruter pour son prochain coup. Les endroits étranges sont plus problématiques dans un contexte purement historique, mais ça pourrait être par exemple le quartier chinois d’une grande ville, ou quelque part chez les Indiens, ou dans une propriété originellement construite pour un riche excentrique et architecturalement inhabituelle (un petit château, un bâtiment à la forme étoilée, etc…). L’armée américaine, c’est peut-être la cavalerie qui poursuivra les bandits après ce fameux coup ; les PJ se réfugieront dans un ou des bureaux (ou ils seront assiégés dans la banque qu’ils venaient piller) et devront résister à l’assaut des soldats (évitez d’envoyer tout un régiment !) tout en trouvant le moyen de se sortir de cette nasse ; peut-être en perçant le mur de derrière, qui donne sur un restaurant ? Ou alors le restaurant interviendra quand les PJ tenteront de convaincre Walsh de rejoindre Valasco ; lui payer un bon repas pourrait l’aider à prendre la décision attendue…

Ce contenu a été publié dans JdR, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *