Le rétroclone poussé à l’extrême

Personnellement, je n’éprouve aucun intérêt pour les rétroclones, préférant l’original à la copie.
Mais ceci m’a amusé (en particulier pasque ça va à l’encontre d’un révisionnisme honteux visant à nier les origines du JdR à grands coups de contes et d’idioties sur les Playmobil…).

Ce contenu a été publié dans JdR, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *