Kro en résumé : Afghanistan D20

Afghanistan: d20
Modern Military Adventures
Ken Lightner, Tom Ricks
copyright 2002 Holistic Designs Inc
125 pages

Supplément D20 System sur l’Afghanistan contemporainafghanistand20Comme Price of Freedom ou Charnel Houses of Europe, Afghanistan D20, paru en 2002 soit peu après le début de la « guerre contre le terrorisme » et des opérations de l’OTAN en Afghanistan (mais avant l’invasion de l’Irak ; et même avant la publication de D20 Modern), ce qui en faisait donc un supplément publié à chaud sur un sujet sensible, est un supplément de JdR générateur de polémiques, surtout de la part de bien pensants qui parlent de livres qu’ils n’ont pas lu. C’est pour me faire ma propre opinion en toute connaissance de cause que je me le suis procuré.

Contrairement à ce que son titre pourrait laisser supposer, Afghanistan D20 propose d’incarner des militaires des « forces spéciales » américaines dans l’Afghanistan contemporain, pendant la guerre entre l’OTAN et les talibans.
L’ouvrage fait visiblement de gros efforts pour éviter l’écueil du manichéisme et rappeler qu’une guerre c’est sale et que l’intérêt est justement d’aborder problèmes éthiques et dilemmes moraux, et j’aurais assez tendance à penser que les auteurs sont sincères ; mais la première phrase après le texte d’ambiance par lequel commence l’intro est « Afghanistan may be the first military conflict in centuries that presents such an excellent adventure context for roleplaying. »
La présentation du pays, de ses habitants et de son histoire, est salement superficielle, beaucoup trop légère à mes yeux pour ce qui est de la société afghane en particulier.
À part quelques options qui font un peu incongru par rapport au reste, tout ça est clairement orienté pour jouer des militaires américains des forces spéciales.
Il y a un scénario, court et essentiellement orienté combat, mais qui permet aussi de faire un peu d’interaction avec des PNJ.

Tout ça est bien léger et vraiment pas terrible, et le contexte est traité trop superficiellement pour qu’on puisse vraiment en faire quelque chose de « sérieux ».
Alors, supplément polémique ou non ? J’aurais plutôt tendance après lecture à lui laisser le bénéfice du doute et à y voir simplement un supplément réalisé un peu hâtivement pour surfer sur la mode, enfin, sur l’actualité.
Quoi qu’il en soit, c’est sans intérêt.

Ce contenu a été publié dans JdR, Kros, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *