T’as bien raison de bosser huit heures

Ce matin, réunion au siège.
Je comptais en profiter pour prendre mon après-midi, histoire de m’occuper un peu du jardin (à commencer par l’herbe qui a grand besoin d’être fauchée, suite aux pluies de ces dernières semaines).
Malheureusement, la réunion, avec un ordre du jour à rallonge et menée sur un tempo trèèès lent, a duré tellement longtemps que j’ai fini ma journée plus tard que si j’étais resté à l’usine.
Tant pis, ce sera pour une autre fois. Mais c’est pas comme ça que je vais réduire mes excédents horaires…

Ce contenu a été publié dans On n'a pas des métiers faciles, Références cryptiques, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *