War pigs

Je suis tombé là-dessus via BoingBoing, et si dans la vraie vie du monde réel, je trouve ça stupide et lamentable (mais tout sauf surprenant, connaissant l’étendue de la connerie humaine), dans un contexte JdR fantastique-contemporain ou fantastique-historique avec des lycanthropes, par contre, l’idée me parait exploitable. Par exemple, il y aurait peut-être quelque chose à en tirer dans des Indes coloniales fantastiques, à l’époque de la révolte des Cipayes…

Ce contenu a été publié dans JdR, Les cons, ça ose tout, On n'arrête pas le progrès, Références cryptiques, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à War pigs

  1. Rappar dit :

    Ce qui est très amusant, c’est la réponse de l’experte en islam, qui explique que l’interdit sur le porc est beaucoup plus subtil… J’aime bien le passage sur « certains [exégètes] pensent qu’il vaut mieux manger du porc que mourir de faim ». Cela renvoie finalement vers le fanatisme des fondamentalismes chrétiens eux-mêmes, car enfin s’ils pensent que les musulmans se trompent de religion et iront en enfer rien que pour cela (cf. tract de Chick), il ne sert à rien de les menacer d’un enfer à eux « qui n’existe pas ».

    Ceci étant, je me rappelle d’un livre de Bob Morane, où le héros obtenait des aveux d’un bandit adverse en menaçant de l’enterrer dans une peau de porc ;)

    • Imaginos dit :

      C’est pas dans Bob Morane, c’est dans Tanguy et Laverdure (Baroud sur le désert, planche 30).
      (et c’est pas le héros mais un méchant)

      • Miod dit :

        Je confirme la scène dans Tanguy & Laverdure (ou il est question d’enterrer un musulman ficelé dans une peau de porc), mais il est fort possible que Vernes aie eu la même idée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *