Tous les exemples ne sont pas bons à suivre

J’ai déjà à plusieurs reprises fait remarquer que MGP suivait l’exemple de SJG : en se lançant dans le *.pdf ou en recentrant sa production vers des jeux plus rentables que les JdR, principalement.
Il y a un autre domaine dans lequel, à la lecture de Tools for Frontier Living, j’ai eu l’impression de renouer avec la lecture de certains vieux suppléments pour GURPS : c’est la mauvaise qualité de la reliure.
Car il a suffi d’un simple feuilletage sans même ouvrir l’ouvrage en grand pour que les pages commencent à se décoller, et une seule et unique lecture m’a presque donné un bloc de feuilles volantes. Un peu comme les suppléments de 96 pages pour GURPS, dont on savait avant même de les ouvrir qu’ils finiraient plus ou moins rapidement (mais quand même un peu moins rapidement qu’ici) ainsi.
J’espère que ce n’était qu’un cas isolé. Je viens de commander French Arm Adventures et ça ne m’amuserait pas du tout que la mésaventure se répète, surtout au prix où le bouquin est vendu.

Ce contenu a été publié dans JdR, Ma vie est un drame, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *