Kro en résumé : Skyfall

Skyfall

Film de 2012, de la série James BondskyfallLe rôle-titre est encore une fois tenu par Daniel Craig, qui fait particulièrement vieux cette fois-ci (ce qui est ptêt en partie voulu, car il incarne un James Bond qui n’est plus apte pour le service, à l’heure où le renseignement humain cède de plus en plus le pas au renseignement électronique).
Le prégénérique nous donne une très chouette poursuite à couper le souffle ; et je me suis demandé comment ensuite ils pourraient faire mieux dans le film lui-même… La réponse est : ils n’y arrivent pas, vous pouvez quitter la salle (ou plutôt éteindre l’écran, vu que le film date de l’année dernière) dès le début du générique, dont la chanson est particulièrement molle pour un James Bond. Si vous voulez quand même vous farcir la suite, sachez que ça se dégrade au fil du film et que franchement, la fin (tout le passage qui se déroule en Écosse) n’est pas regardable tellement c’est du grand n’importe quoi, tant chez les gentils que chez les méchants.
Il y a aussi des idées reprises dans d’anciens films (ou des clins d’œil). C’en est à un point tel que je pense que c’est fait exprès pour « faire plaisir » aux vieux fans (non que je voie en quoi repomper des scènes déjà vues puisse faire plaisir auxdits fans, mais bon…).
L’histoire : dans le prégénérique, Bond échoue à récupérer un disque dur contenant une liste d’agents doubles du MI6 infiltrés dans diverses organisations terroristes ; le grand méchant diffuse donc petit à petit cette liste, et tout ça met en péril la place même de M à la tête du service, car les politiques veulent sa tête. Vues les capacités dudit grand méchant à infiltrer le système informatique même du MI6, on se demande bien pourquoi il avait besoin de faire voler un disque dur au lieu d’aller chercher les infos à distance directement dans les ordinateurs ni vu ni connu, mais on n’est pas là pour relever les incohérences du scénario (qui en est truffé).
Bref, un scénario incohérent, et un acteur peu expressif et qui ferait mieux lui aussi de laisser la place à un plus jeune. Et j’ai bien fait de ne pas aller le voir au cinoche l’année dernière.

Ce contenu a été publié dans J'ai pas la télé, Kros, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Kro en résumé : Skyfall

  1. 賈尼 dit :

    Bien d’accord. Je n’ai jamais aimé les James Bond, et le « reboot » avec Daniel Craig m’avait agréablement surpris. Las, cela n’a pas duré. Skyfall reprend tous les poncifs débiles des films antérieurs.

    • Imaginos dit :

      Ah, mais c’est tout le contraire pour moi ! J’aime beaucoup James Bond (à part les parodies avec Roger Moore ou les imitations avec Pierce Brosnan), et la retcon des deux films précédents m’avait horripilé

      • 賈尼 dit :

        « à part les parodies avec Roger Moore ou les imitations avec Pierce Brosnan »
        Mais ça c’est ton avis ! Ces films sont tout-à-fait canoniques (et nuls). Sauf erreur, Moonraker ou l’Espion qui m’aimait font même partie des films considérés comme étant le plus représentatifs de JB.

        Puis si tu enlèves les films avec Roger Moore et Pierce Brosnan, il ne reste pas grand’chose à la série.

        • Imaginos dit :

          > Puis si tu enlèves les films avec Roger Moore et Pierce Brosnan, il ne reste pas grand’chose à la série.

          Il reste quand même les premiers avec Sean Connery (les seuls vrais selon les puristes, dont je ne fais pas tout à fait partie), celui avec George Lazenby, et les deux avec Timothy Dalton. Soit neuf films sur les 23 officiels.
          Moore a ruiné la série, et le problème est que pour notre génération, c’est souvent lui qu’on associe au personnage, puisque c’est lui qui jouait le rôle dans les premiers qu’on a vu au cinéma (j’ai pour ma part eu la chance de commencer la série par deux Sean Connery, merci la programmation estivale des petits cinémas…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *