Kro en résumé : Robocop

Robocop

Film policier vaguement cyberpunk de 1987robocopCe film a mal vieilli : c’est du proto-cyberpunk comme le grand public pouvait l’imaginer à l’époque, où le cyberpunk commençait à peine à se faire connaître.
Dans un Detroit futur proche à la criminalité galopante et où la police est plus ou moins privatisée, le corps d’un jeune flic cliniquement mort sert de base à la fabrication d’un superflic cyborg expérimental. En fait de superflic, c’est un bon gros flic à la facho, violent et sans subtilité aucune, qui tire d’abord et pose les questions ensuite, sans que le film ne prenne le moindre recul par rapport à ça (pour tout vous dire, ça m’a évoqué Judge Dredd) : cette absence de recul en fait tout de suite un mauvais film. Un mauvais film avec une intéressante idée à la base, mais un mauvais film quand même.

Ce contenu a été publié dans J'ai pas la télé, Kros, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *