Soupes populaires et veloutés plus raffinés

Pas grand chose d’enthousiasmant dans les disques récemment parus et écoutés ces derniers jours.
Commençons par expédier ce qui se vend :

Un souffle sur la roche, le nouveau Kaolin, signe la fin de mes tentatives pour suivre la production de ce groupe.unsoufflesurlarocheC’est mou tant pour la musique que pour les paroles.
Par principe je vous mets un extrait, mais vous n’êtes pas forcés d’écouter :

Closer to the Truth, de Cher, est plus entraînant, mais beaucoup trop dance à mon goût (et la jaquette est certainement profondément photoshoppée, pasque la dame a quand même 67 ans).closertothetruthDans les années ’80, il m’était arrivé d’apprécier certains de ses morceaux, mais je n’ai pas retrouvé là le truc qui avait pu me plaire à l’époque.

Extrait :

Du côté des disques qui se vendront certainement beaucoup plus mal que les deux précédents, la musique est meilleure (et je ne suis pas loin d’y voir une relation de cause à effet) ; et accessoirement, les jaquettes aussi :

Loveless Fascination, de Jefferson Starship (mais sous le seul nom de Starship, comme les disques qu’ils ont sortis à la fin des années ’80), est correct.lovelessfascinationIl ne contient cependant rien qui mérite de se jeter dessus.

Extrait :

Enfin, Between Dog and Wolf, le nouveau New Model Army, est plutôt bon.betweendogandwolfMais à lui aussi, il manque le petit quelque chose qui en ferait un album marquant, au lieu d’être un simple « nouvel album avec le son typique New Model Army ».

Extrait :

Ce contenu a été publié dans Zique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *