There can be only one

C’est ce que pourraient bien dire les avocats des ayants droit de Highlander aux éditeurs de ce JdR sur le même thème, car il s’agit manifestement d’une violation de copyright.

EDIT : le temps que je rédige ce billet et le jeu a été supprimé du catalogue de RapideJDR. Pas besoin de chercher pourquoi…

Ce contenu a été publié dans JdR, Références cryptiques, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *