(B)Rêve médicale

Je n’ai pas gardé de souvenir du rêve fait pendant ma sieste de tout à l’heure, à l’exception d’un passage où un médecin du travail exposait ses conclusions sur un accidenté en fin de traitement, et expliquait, vidéo ou radioscopie à l’appui (je ne sais plus), que le blessé, je cite :

n’est plus prêgnant jusqu’à la pognation.

Non, je n’ai pas fait de faute d’accent, il y a bien deux néologismes dans cette phrase qui signifie tout simplement que le patient ne peut plus serrer ce qu’il saisit avec sa main (prêgnant (et pas prégnant, donc), du verbe prendre, et pognation (qui me plaît beaucoup), comme dans pogne, empoigner).

Ce contenu a été publié dans Rêves. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *