Conférence-partie

Drôle de rêve la nuit dernière.
Ça se passait dans un cadre universitaire, dans une sorte de grande salle de classe, ou de réunion, remplie de tables et d’une assistance nombreuse, et dans laquelle mon adjointe organisait une partie de démonstration publique pour présenter à un public de néophytes ès JdR le nouveau « D&D ».
Il y avait quatre joueurs : moi-même (assis à la gauche de la MJ), l’ouvrier qui réalise mes basses-œuvres à l’usine cette semaine, l’auteur de JdR Arnaud Cuidet (que je ne connais que de nom, et même pas par l’intermédiaire de ses publications), et le quatrième était peut-être (mais c’est pas sûr, mes souvenirs au réveil étaient déjà bien embrumés) un de mes colocataires quand j’étais étudiant, qui m’avait auparavant fait dans un autre rêve deux démonstrations de son nouveau smartphone.
À part moi, les joueurs étaient au départ éparpillés parmi la foule présente dans la salle ; j’ai donc suggéré qu’on se regroupe tous au même endroit (où la MJ et moi-même étions déjà installés), et on s’est retrouvés très serrés autour de petites tables (sur lesquelles mon ancienne boîte de dés, longue d’environ quarante centimètres, et que j’avais posée sur la gamelle déjà assez encombrante que j’emporte chaque jour au boulot, tenait beaucoup de place).
Je me souviens qu’il y avait une consœur qui tentait de rameuter les gens sortant de la salle de conférence d’en face pour qu’ils viennent assister à la partie. Mais de la partie elle-même, je n’ai aucun souvenir (je pense même que le rêve ne l’a pas montrée plus que ça).

Mais dans le monde réveillé, je vois mal mon adjointe maîtriser une partie de JdR (ou alors elle cache bien son jeu), et je me vois mal jouer à une version d’AD&D postérieure à la toute première… Bref, c’était donc encore un rêve incohérent.

Ce contenu a été publié dans On n'a pas des métiers faciles, Rêves, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *