Défi 2014 : scénario n° 35, les commentaires

Ce tirage était le vingt-troisième du défi.
J’étais assez satisfait du lissage que j’avais réalisé, qui s’insérait subtilement dans les évènements décrits en toile de fond dans The North, et j’étais donc pressé de le développer. Malheureusement, le résultat final est un peu court, et ne représente qu’une petite moitié (ou un gros tiers ?) de ce que je prévoyais.
En effet, au départ les persos devaient sceller le fameux portail démoniaque dans Lunargent, puis enquêter pour déterminer qui l’avait ouvert et comment. Sauf qu’en préparant le scénar, j’ai eu l’idée incongrue de vouloir me procurer le supplément Hellgate Keep, vu que c’est de là que venait l’attaque extérieure à la ville. Et là, patatras ! J’apprends en le lisant que le portail, non seulement n’a pas été ouvert lors de l’attaque, mais n’existe carrément pas… Toute la deuxième partie de mon lissage est donc passée à la trappe, par souci de conformité au canon du contexte.

Le choix du contexte s’est probablement fait en grande partie sur l’élément « une superbe femme » (quoique ça aurait tout aussi bien pu être du Buffy). Comme vous ne voyez sans doute pas le rapport, je vais m’expliquer un peu mieux : je pense que je cherchais à caser ça dans un contexte med-fan’, fallait bien que je fasse quelque chose dans les Royaumes Oubliés, et des rares parties que j’avais vécues en tant que joueur dans ce contexte, j’avais retenu une Dame Alustriel dont le MJ semblait être friand. Cette dame (que nos persos n’avaient jamais rencontrée) était forcément très jolie, donc voilà la superbe femme du tirage. Du coup, ça m’indiquait dans quel coin des Forgotten Realms l’histoire allait prendre place, je n’avais plus qu’à potasser un peu The North et le tour serait joué.

À noter encore qu’en préparant ce scénar, j’ai encore une fois eu le sentiment que les Royaumes Oubliés sont un contexte dans lequel il y a tellement de PNJ surpuissants que les persos doivent s’y sentir à l’étroit ou inutiles. Franchement, Alustriel et sa bande n’ont nul besoin d’eux pour repousser l’attaque, et n’auraient pas plus eu besoin d’eux pour refermer un éventuel portail ouvert sur les Abysses…

Ce contenu a été publié dans JdR, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *