Le drille ne chantera plus

L’auteur de science-fiction français Ayerdhal, qui m’avait impressionné par la qualité de son style, bien meilleure que ce à quoi la SF nous a habitués et au vocabulaire bien plus riche, est mort hier d’un cancer. Il n’avait que 56 ans.
Mine de rien, ça m’en met un coup…

Ce contenu a été publié dans SF, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *