Kro en résumé : Mondwest

Westworld
(1973)

Film de SF futur proche de Michael CrichtonmondwestDans un futur proche, un parc d’attractions propose pour mille dollars par jour de vivre dans un cadre historique « réaliste », où tous les figurants sont des robots imitant parfaitement les humains : à Pompéi, au XIIIème siècle anglais, ou dans une petite ville du Far West en 1880. Les touristes peuvent faire ce qu’ils veulent aux robots (y compris sexuellement ou les tuer), alors que les robots sont programmés pour ne pas blesser les humains. En gros, c’est le GN idéal…
Le film suit deux amis venus faire un tour au Far West (avec duel au six coups, bagarre de bar, soirée au bordel, évasion de prison, attaque de la banque (à laquelle ils ne prennent pas part), bref, une succession de poncifs du western).
En fait, c’est un peu la même chose que dans Jurassic Park (du même Michael Crichton) : un parc de loisirs avec des attractions potentiellement dangereuses, où, comme le dit l’un des personnages du film « rien ne peut aller mal », mais où bien entendu, les choses vont tourner mal : les robots dysfonctionnent et s’en prennent aux touristes, tandis que les techniciens du parc sont impuissants à en reprendre le contrôle.
Ceci dit, moi le concept du parc me paraissait foireux du départ, non pas à cause des robots, mais bien à cause des touristes : les armes à feu de la partie western du parc ont une « sûreté thermostatique » qui leur empêche de tirer sur une source chaude comme par exemple un être humain, mais pas un robot (et au passage, quel est le rapport entre le dysfonctionnement des robots et le fait que ladite sûreté ne fonctionne plus sur leurs armes ?) ; mais qu’en est il des balles perdues, des ricochets, et jusqu’à quelle distance fonctionne cette sûreté ? Et qu’est ce qui empêche un touriste d’en attaquer un autre à l’arme blanche, par exemple ? Bref, ça me parait être un concept particulièrement dangereux.
À part ça, c’est plutôt pas mal, surtout pour l’époque où c’est sorti.

Ce contenu a été publié dans J'ai pas la télé, Kros, SF, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *