L’espace (frontière de l’)infini vers lequel nous allons plein de joie sur les chevaux (à bascule) du vent

Au prix où est vendu ceci (malheureusement uniquement disponible aux États-Unis), j’espère qu’un adulte aussi peut s’asseoir dessus…

Ce contenu a été publié dans On n'arrête pas le progrès, Références cryptiques, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *