J’aimerais quand même un deuxième avis

Discussion tout à l’heure dans la cuisine parentale entre ma mère et mon frère, qui était allé avec moi rendre visite à un vieux copain qu’il n’avait pas revu depuis une quinzaine d’années.
Elle, tout en préparant la cuisine, lui demandant s’il l’avait trouvé changé, et lui, répondant qu’il n’avait pas tellement changé, mais pas mal blanchi. Quand elle s’est exclamé :

« Il est raté ! »

Elle parlait du plat qu’elle faisait cuire. Mais bien entendu, nous avons réagi sur un ton moqueur, en faisant comme si c’était sa conclusion au sujet du physique de notre ami.
(qui me lira probablement et devrait aisément se reconnaître, d’où l’intérêt de déballer ça ici)

Ce contenu a été publié dans Ça alors !, Façon de parler, Références cryptiques, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *