Gelée de tomates

On m’avait donné récemment des pieds de tomates. Comme ils étaient déjà gros, je pouvais difficilement les laisser dans leurs godets ; et par ailleurs, je ne suis pas installé correctement pour les garder à l’intérieur, pour des questions d’éclairage. J’avais donc décidé de courir le risque de les mettre en terre, sous tunnel évidemment, en espérant que l’effet de serre suffise à leur permettre de résister aux éventuelles gelées printanières.
Malheureusement, je crains fort que ça n’ait pas été suffisant. Déjà, après la gelée d’hier matin, il y en avait deux qui tiraient la gueule ; mais après celle de ce matin, ils ont tous morflé. Et ça devrait encore geler au moins cette nuit et la suivante, selon les prévisions à quinze jours de Météo France.
Bref, moi qui me réjouissais d’avance de pouvoir tester des variétés de tomates que je ne connaissais pas, et qui espérais récolter des tomates avant août, il semble que ça ne sera pas pour cette année. Dommage…

This entry was posted in Ma vie est un drame. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *