Kro en résumé : Apes Victorious

Apes Victorious
Rules for Science Fantasy Adventures on a Planet Ruled by Apes
Daniel Proctor
GBD4001
Goblinoid Games
© 2016 Daniel Proctor
pas d’ISBN
119 pages

JdR sur le thème des contextes avec anthropoïdes intelligents (et en général humains primitifs), dont le principal exemple est La planète des singesCe jeu a des règles proches de celles de la seconde édition de Starships & Spacemen : c’est donc en gros un rétroclone d'(A)D&D.
Il esquisse comme cadre une Terre située plusieurs millénaires après une guerre nucléaire (ayant eu lieu dans les années ’70, mais après que l’humanité ait développé des vaisseaux spatiaux capables d’approcher la vitesse de la lumière et des méthodes de cryogénie réversible efficaces) ; on peut incarner en particulier des spationautes revenant sur la Terre qu’ils ont quittée avant le conflit.
On peut jouer des chimpanzés, des gorilles, des orangs-outans, et des bonobos, chaque espèce de singe correspondant à une classe de perso. Les bonobos sont systématiquement des agents secrets, les chimpanzés des savants, les gorilles des soldats et les orangs-outans des politiciens. Sinon, on peut être astronaute (humain moderne débarquant sur cette planète des singes), humanoïde (humain primitif ayant régressé) ou underdweller (descendant de communautés humaines qui s’étaient réfugiées sous terre pendant la guerre ; ils ont conservé une technologie évoluée, et ont des pouvoirs psioniques et l’infravision (un vestige d'(A)D&D qui me parait fort incongru ici)).
Entre les vestiges dungeonniens comme l’infravision, les psioniques, et le bestiaire, on est plus proche d’une variante de Gamma World que de La planète des singes. Ça n’est pas vraiment à mon goût.
Fort incongrûment, le scénario d’introduction ne se passe pas sur la Terre futuriste présentée dans le reste du bouquin, mais sur une autre planète.

Ma conclusion est que Terra Primate est nettement mieux qu’Apes Victorious.

Ce contenu a été publié dans JdR, Kros, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *