Au fond du Grand Rien

On dirait que j’ai bien fait de décider de ne pas aller voir Valérian au cinéma…

This entry was posted in J'ai pas la télé, Références cryptiques and tagged . Bookmark the permalink.

4 Responses to Au fond du Grand Rien

  1. [ALT+R] Fred says:

    Le petit a apprécié… Mais il a dit ans.

    C’est affligeant, en effet. Sans avoir repéré toutes les incohérences, je me suis suer dès les premières minutes.

    • Imaginos says:

      T’as quand même été le voir, finalement ?
      Par rapport à ton fils, le fait qu’il ne connaisse sûrement pas les BD (et n’ait donc aucune attente ni aucune comparaison de ce côté là) peut avoir joué en faveur du film (et en sens inverse pour toi).

  2. Marcilly "c'est où" le Chatel says:

    J’ai apprécié les 2 (M. Connard et le flim de Besson), c’est un bon blockbuster avec ses qualités et ses défauts…
    Les 5 premières minutes sont magiques, par contre l’adaptation est à la fois fidèle et un véritable crime (Laureline se fait voler la vedette).

  3. Greg says:

    Chez Anniceris, le compte-rendu est plus indulgent.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *