Kro en résumé : Arduin Trilogy

Arduin Trilogy
David A. Hargrave
Emperors Choice Games & Miniatures Corp.
© 2008 by Emperors Choice Games & Miniatures Corp.
544 pages

Réédition du mythique JdR med-fan’ de Dave HargraveLe cœur de l’œuvre de Hargrave est constitué par trois petits livrets écrits dans une police de caractères minuscule : The Arduin Grimoire (Volume I, 1977), Welcome to Skull Tower (Volume II, 1978) et The Runes of Doom (Volume III, 1978). Ces trois livrets étaient disponibles séparément, mais également réunis en 1981 dans une même boîte, The Arduin Trilogy. Par chance, leur contenu a été réédité sous la forme d’un unique bouquin avec une police de caractères de taille lisible. Le contenu des trois livrets a été réorganisé de façon plus logique.
Il s’agit de règles pour D&D, même si ce n’est indiqué nulle part. Il y a de tout, des tas de tables, des classes de perso, des monstres, des sorts, des objets magiques, etc… Il y a même des règles qui valent ptêt le coup d’être essayées : celle sur les points de vie par exemple, qui corrige à la fois le problème des petits niveaux avec très peu de points de vie et celui des très hauts niveaux qui en ont des centaines ; ou celle sur les points de mana, qui permet de gérer le nombre de sorts que peut jeter un magicien en une journée sans le ridicule principe des sorts appris puis oubliés une fois jetés. Dans l’ensemble, c’est quand même plutôt bordélique (et dites vous bien que c’était pire dans les livrets originels), touffu, pas expliqué clairement, et puis c’est quand même des règles pour D&D, on a fait plus intéressant. À vrai dire, c’est globalement du niveau de trucs qu’on devait trouver dans les zines de l’époque (ou qu’on trouverait sur des sites amateurs sur internet si ça s’était passé de nos jours), sauf que là c’est compilé et publié professionnellement.

Outre le contenu des trois livrets de la Trilogy, le présent bouquin reprend aussi The Arduin Adventure (1980), un manuel qui fait d’Arduin un JdR à part entière, certes encore clairement inspiré par D&D, mais aussi nettement différent. La qualité de cette partie est moindre, avec des problèmes d’OCR et des images souvent pixellisées. Outre les règles, The Arduin Adventure contient un scénario, qui n’est qu’un dungeon avec tous les défauts de ce genre de machins.

Bref, un recueil qui reprend l’essentiel d’Arduin, à un format lisible, et qui constitue donc la référence de base pour ceux qui souhaiteraient jeter un œil à cette curiosité historique… voire en cannibaliser des éléments pour leurs parties d'(A)D&D. Pour tous les autres… l’intérêt n’est pas avéré.

This entry was posted in JdR, Kros and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *