Mémoire oculaire

Rendez-vous chez le spécialiste cet aprème (ça ne va pas mieux, et j’ai bien l’impression qu’il me prépare psychologiquement à accepter le recours à la chirurgie).
Accueilli par l’assistante aux super beaux yeux, à qui je n’avais hélas plus eu affaire depuis deux ans. Elle me dit, au moment de sortir mon dossier :

“Votre prénom c’est Imaginos, mais je ne me souviens plus de votre nom.”

Déjà, sa mémoire m’épatait, vu le nombre de patients qu’elle doit voir défiler (c’était d’ailleurs bien rempli et j’avais dû aller me garer sur le terrain vague un peu plus loin, le parking étant plus que plein). Mais elle a ajouté ensuite mon métier, une info que je ne lui avais donnée qu’une seule fois, lors de ma toute première visite, il y a huit ans. Et là, ça m’a carrément scié.
J’aurais pu lui rétorquer quelque chose du genre Votre prénom c’est [censuré pour raisons de confidentialité, on n’est jamais trop prudent sur internet], mais je ne connais toujours pas votre nom”, mais je me suis abstenu, craignant de passer pour un gros lourd, et je me suis contenté de la féliciter sur sa mémoire.

This entry was posted in Elle est pas belle, la vie ?. Bookmark the permalink.

2 Responses to Mémoire oculaire

  1. Vaken says:

    Ah, mais tu es aveugle ou quoi ? Tu lui as tapé dans l’œil, ça saute aux yeux ;-)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *