On ne traduit pas par Noirtech ?

Signalons, pour ceux qui préfèrent lire dans la langue de Jean Bonnefoy que dans celle de William Gibson, que Technoir vient d’être traduit en français et est disponible sous trois formats différents.
La V.F. me semblant substantiellement plus grosse que la V.O. (282 pages au lieu de 211 + la couv’), je me demande dans quelle mesure elle ne contiendrait pas des éléments supplémentaires…

Ce contenu a été publié dans JdR, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à On ne traduit pas par Noirtech ?

  1. Dox dit :

    Elle en contient en effet !

    Je cite Le Grümph sur Casus NO : « Différences entre VO et VF, c’est surtout l’inclusion de six transmissions au lieu de trois, dont celle sur Paris signée Loris. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *