Non, je n’ai pas l’intention de me reconvertir dans l’enseignement

Un système de tutorat (grosso modo, la mise en place de référents techniques) pour accompagner une partie (une partie seulement, et je ne trouve pas ça normal du tout ; mais c’est un autre débat) des futurs nouveaux confrères débarquant dans des postes auxquels leur formation ne les a pas franchement bien préparés est en cours de mise en place au niveau national, et comme transmettre mes compétences techniques sur le mode tuteur / tutoré (ou plus souvent maître de stage / stagiaire) est quelque chose qui me sort assez agréablement des aspects pénibles de mon boulot, je me suis porté candidat (sans garantie d’être retenu, mais je ne sais pas s’il y aura beaucoup de volontaires).
Et dans la discussion à propos de ma candidature, on a encore une fois essayé de me convaincre de faire des interventions plus formelles dans un organisme de formation professionnelle. Proposition que j’ai à nouveau déclinée.
M’demande s’ils espèrent m’avoir à l’usure…

Ce contenu a été publié dans On n'a pas des métiers faciles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *