C’est beau d’être indispensable…

… mais au boulot, bien souvent je m’en passerais bien.
Rentrant de vacances ce matin, j’apprends à la première heure que les Mexicains qui viennent auditer l’usine dans quelques jours ont exigé que ce soit moi leur interlocuteur principal. Et bien franchement, même sans parler du fait que je n’ai que quelques jours pour me retourner, ça m’emmerde plus qu’autre chose. Les relations client, c’est pas du tout mon métier.
Pas du tout mon truc, tout simplement, d’ailleurs.

This entry was posted in On n'a pas des métiers faciles. Bookmark the permalink.

5 Responses to C’est beau d’être indispensable…

  1. Marcilly "c'est où" le Chatel says:

    Il ne te reste plus qu’a réviser tes classiques , est-ce que tu sais dire “Allons à la plage monsieur renard” en espagnol ?

    https://www.youtube.com/watch?v=SBW7FohL65I

    • Imaginos says:

      Non, mais par contre ça m’a fait réaliser que depuis plus de vingt ans sans doute, je croyais qu’il disait “j’pipote jamais” alors que la citation exacte est “jamais j’pipote”. Je suis persuadé qu’elle a été employée à tort et à travers dans plusieurs parties de JdR, il est donc temps de rétablir la Vérité. ;-)

  2. FaenyX says:

    Dans la famille “on a un audit”, je te conseille aussi la version “oublie tes vacances, on est inspectés par les autorités russes”.
    Elle m’est restée en travers de la gorge, celle-là.

    • Imaginos says:

      Je l’ai eue en version chinoise il y a trois ans. :-\
      Deux fois de suite. :-(
      Sur deux périodes de congés différentes. :-(
      Sans aucun remerciement ni compensation la deuxième fois. >:-(
      Et je m’attendais plus ou moins à ce qu’on me fasse même le coup pour la réunion de préparation du présent audit (auquel cas j’allais leur rappeler ce fameux précédent).

      • Imaginos says:

        J’oubliais deux points :

        1°) pour le deuxième audit chinois, j’avais pourtant anticipé en décalant mes vacances hors de la période initialement prévue pour leur venue. Ils ont décalé aussi. :-(

        2°) l’année dernière j’ai aussi eu droit à “t’as pas encore posé tes congés, ça tombe bien, on a un audit machin cette année et on a choisi ton usine”, suivi de “ah merde, l’auditeur technique a un empêchement donc normalement l’audit devrait être repoussé hors de la période où tu voulais prendre tes congés, mais je connais quelqu’un qui pourrait le remplacer et je fais des pieds et des mains pour qu’elle vienne à sa place”. :-(

        Du coup, cette année j’ai posé les dates de tous mes congés en début d’année (sauf un jour, celui qui tombe le lundi où on m’a collé dans les pattes ma prochaine stagiaire).

        Toutes ces anecdotes ont déjà été racontées avec plus ou moins de détails sur cet écran à leurs époques respectives… ;-)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *