Kro en résumé : Le passage verdoyant

Dark Sun
Le Prisme
Le passage verdoyant
Troy Denning
J’ai Lu Fantasy, n° 5091
ISBN 2-290-05091-1
Traduit de l’américain par Jean-Pierre Pugi
© Éditions J’ai Lu, 1999
V.O. : The Verdant Passage, © 1991 TSR, Inc
318 pages

Premier roman de la pentalogie du Prisme, dans l’univers de Dark SunLe roman raconte comment un groupe de persos (principalement constitué d’un gladiateur (y en a deux, mais la deuxième reste assez insignifiante), d’une magicienne et d’un psioniciste) réussit à faire échouer le machiavélique projet ourdi par le roi de Tyr. C’est pas de la grande littérature, et c’est par ailleurs un peu court pour une campagne d’une telle envergure, mais ça se lit vite et c’est assez sympa (ça doit l’être plus quand on a l’esprit imprégné du contexte de Dark Sun, ce qui n’est hélas plus mon cas).
La traduction est correcte dans l’ensemble, même si plusieurs choix de traduction m’ont surpris : mulâtre pour mul (nom athasien des demi-nains), nabot pour halfling, ou mi-géant pour half-giant (alors que le bouquin parle par contre de demi-elfes). Silt, terme géologique, n’a pas été traduit mais considéré comme un nom propre, mais on l’emploie bien en français pour désigner les sédiments détritiques meubles dont le grain est compris entre 1/256 mm (3,9 µm) et 1/16 mm (62,5 µm), ainsi que les roches sédimentaires plus ou moins consolidées qui en dérivent (je persiste cependant à penser que le traducteur ne savait pas de quoi il s’agissait).

Ce contenu a été publié dans JdR, Kros, SF, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *