Kro en résumé : Tschaï

Tschaï
une planète d’aventures
Khelren
500 nuances de geek
ISBN 979-10-90692-36-7
Dépôt légal 3e trimestre 2018
160 pages

Adaptation officielle du cycle de Tschaï de Jack Vance aux règles de Dungeon World

La vraie couverture met bien un -s à aventures

Le bouquin, tout en couleurs, est illustré de dessins de Caza (à qui l’on devait les couvertures emblématiques de la réédition des quatre romans du cycle chez J’ai Lu dans les années ’80) et d’extraits d’une adaptation BD du cycle par Li-An. La police de caractères, étroite et sans empattements, est relativement pénible à lire.
Le jeu ne parle pas de wankhs mais de wannek. J’ai déjà dit autrefois et sur un autre écran tout le mal que je pensais de cette concession vancienne au politiquement correct (to wank signifiant se branler en anglais, Vance a dans les années 2000 fait transformer wankh en wanek), mais je ne pensais pas la retrouver dans un ouvrage en français. Je me demande si ce révisionnisme affecte aussi la réédition des bouquins de Vance en français…

Tschaï contient toutes les règles nécessaires pour jouer. Le système de jeu est proche dans ses grandes lignes de celui d’Apocalypse World (je n’ai pas poussé la comparaison très loin), bien que les caracs ne soient pas les mêmes. L’influence des règles se fait nettement sentir dans la présentation du contexte, qui est plus pensé comme un bac-à-sable que décrit cliniquement. Ça peut avoir son intérêt, mais comme ouvrage de référence, il vaut mieux utiliser GURPS Planet of Adventure.

Les adeptes du narrativisme peuvent investir en toute confiance. Ceux qui en sont restés à une manière de jouer plus « classique » n’y verront qu’un complément mineur à leur bon vieux GURPS Planet of Adventure.

Ce contenu a été publié dans JdR, Kros, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *