Profiondément affligeant

Okazou vous n’auriez pas fait l’erreur d’aller voir le film Dungeons & Dragons à sa sortie en 2000, ces deux vidéos jumelles vous expliqueront dans le détail pourquoi ce serait une très mauvaise idée de chercher à combler cette supposée lacune (et pour mémoire, les deux suites sont elles aussi absolument dispensables) :

Je reconnais quand même que le fait de revoir quelques extraits de cette, euh… chose m’a permis de constater que j’avais oublié à quel point c’était mauvais.

Ce contenu a été publié dans J'ai pas la télé, Références cryptiques, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Profiondément affligeant

  1. Fred dit :

    Je suis allé le voir deux fois au cinéma, à sa sortie…
    Je savais déjà que c’était pas terrible ; mais on m’a offert la place, la seconde fois :-(
    Mais j’ai honte.

  2. Fred dit :

    Mais j’ai dit que j’avais honte !

    Ce qui m’avait navré, à l’époque, c’est qu’il n’y en avait que pour le bellâtre de service, multi classé et psionique. Ce qui fait beaucoup pour un seul perso. Mais bon.
    J’ai honte

  3. 賈尼 dit :

    J’avais acheté le coffret avec les deux DVD, D&D et D&D2, pour faire plaisir à mon fils quand il avait 8 ans.
    Il est parti en cours de visionnage du premier…… MÊME UN ENFANT DE 8 ANS TROUVAIT ÇA CHIANT !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *