Partis avec la caisse

Pledge Music, la plate-forme de financements participatifs musicaux, ne serait pas correcte financièrement avec les groupes qui sont passés par elle pour sortir leurs albums : le 10 avril, Rock Goddess annonçait à ses contributeurs que la plate-forme leur devait « quelques milliers de livres sterling », « comme à d’autres groupes », et que leurs interlocuteurs dans le monde réel avaient filé à l’anglaise et sans laisser d’adresse…
Ça explique peut-être pourquoi Lesbian Bed Death est parti chez Indiegogo pour financer leur prochain album…

Ce contenu a été publié dans Monde de merde, Zique, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *