Rattrapage sous le radar

Avant de vous présenter mes acquisitions musicales de ces quatre ou cinq derniers mois (ouais je sais, j’ai un peu de retard, même avant la panne du blog), probablement pas avant quelques jours encore, voici déjà un panorama (hélas incomplet ; je n’ai pas pris de notes et je n’ai quasiment plus aucun souvenir des premiers albums écoutés cette année) de ce qui est passé sous le niveau de mon radar.

In the End, l’album posthume des Cranberries :

En limite de radar, mais à part Made in Heaven de Queen, je ne suis pas amateur d’albums posthumes.
Extrait :

Manifesting Destiny, de Vainglory :

Celui-ci, je l’ai écouté pasque j’avais les deux premiers albums du groupe, mais ce troisième disque (leur deuxième avec Kate French au crachoir) est carrément bof ; je ne regrette pas d’avoir arrêté de les suivre.
Extrait :

Dévastation, de Surpuissance :

Petit groupe français dont c’est le deuxième album (je ne connais pas le premier). Ça ressemble spectaculairement au son de vieux albums d’ADX, à tel point que je suis allé vérifier si les deux groupes n’avaient pas de membres communs (mais ce n’est pas le cas). Donc c’est plutôt pas mal.
Pas trouvé de clips, mais l’album est écoutable (entièrement ? je n’ai pas vérifié) sur youtube, donc en voici quelques extraits (vous noterez à quel point le troisième évoque ADX) :

Save Your Mind, le premier album d’Oxymorya, autre groupe français :

C’est classé en symphonic, avec voix féminine, mais y a aussi des growls (beaucoup). Bof.
Extrait :

Underdog Heroes, de Black Oak Arkansas :

Il m’est entré par une oreille et sorti par l’autre (même si je crois avoir eu envie de taper du pied en rythme une fois ou deux).
Extrait (pas de clip là non plus) :

Crowned in Frost, le deuxième album de Frozen Crown (je vous avais déjà parlé du premier) :

Pas déplaisant, mais toujours pas au niveau de mon radar.
Extrait :

J’ai aussi eu l’occasion d’écouter comme ça deux ou trois autres albums, dont From Hell With Love, le nouveau Beast in Black :

Mais c’était avant la panne du blog et je n’avais pas pris de notes à l’époque, comptant vous en parler assez vite ensuite ; entretemps, mes souvenirs se sont laaargement estompés, et donc à part vous dire qu’ils sont restés plus ou moins bas en dessous de mon radar, je n’ai rien à vous en dire.
Extraits :

Ce contenu a été publié dans Zique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *