Un budget conséquent

Ceci m’a parlé.
Ce qui a plombé (enfin, plombé… tout est relatif ; disons, ce qui m’a empêché d’acheter autant de vieilleries rôludiques que je l’aurais souhaité) mon budget loisirs ces derniers mois, ce sont les grosses campagnes de financement participatif que je n’avais pas prévues mais à côté desquelles je ne pouvais décemment pas passer (les Valérian (et encore, celle-ci n’était pas dans les plus chères), les Dark Conspiracy, les nouvelle version de Traveller5…). Et accessoirement, les frais de port, de moins en moins souvent compris dans le financement et qui viennent donc se rajouter ultérieurement.

Ce contenu a été publié dans Ma vie est un drame, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *