Kro en résumé : Stranger Tales n° 3

Stranger Tales n° 3
hiver 2019
40 pages

Troisième numéro du webzine officiel pour Trucs Trop Bizarres (téléchargeable sur le site officiel du jeu)

On reste sur le schéma habituel du zine : trois créatures monstrueuses, trois (bons) scénarios (pas inédits, car ils avaient été présentés aux concours de scénarios de la Cour d’Obéron), et une aide de jeu, qui permet de créer des persos ados (à l’âge de la high school), plus âgés que les gamins qu’on incarne en principe à TTB. Ça modifie nettement l’optique du jeu, car les problèmes et préoccupations des deux tranches d’âge sont très différentes : ce n’est plus tout à fait le même jeu. Les nouvelles règles me semblent assez bien prendre en compte la différence de tranche d’âge. Mais c’est un peu dommage qu’aucun des scénarios proposés dans ce numéro ne soit prévu pour de tels persos…

En conclusion, c’est encore un bon numéro.

Ce contenu a été publié dans JdR, Kros, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Kro en résumé : Stranger Tales n° 3

  1. FaenyX dit :

    Une « série » composée de trois gros scénarios (représentant six à huit séances de jeu, je pense) est en cours de finalisation et est conçue pour permettre aux persos de « grandir » (en utilisant le hiatus entre la Middle School et la High School). Le temps nous a manqué pour la boucler et la proposer sur ce numéro 3, mais elle représentera le « gros morceau » du Stranger Tales 4.
    To be continued soon, donc !

    • Imaginos dit :

      Oui, à suivre.
      Ceci dit, ce n’est plus vraiment le même jeu, et je préférerais que TTB reste concentré sur son cœur de métier, les gamins (d’autant que pour les plus vieux, il y a déjà d’autres jeux sur le créneau, à commencer par Buffy ou, sur un mode sans fantastique mais on peut toujours en rajouter, Alma Mater).

      • FaenyX dit :

        Je précise que la règle qui permet de faire « grandir » les persos et son utilisation dans la série à venir est optionnelle. Libre à la tablée de s’en servir ou pas. ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *