Esc-une fauce de frappe ?

Je viens d’apprendre tout à fait par hasard que Martin Latallo, le talentueux contributeur des numéros 15 à 24 (sauf oubli de ma part) du Casus Belli ancestral (avant de disparaître mystérieusement, à mon grand regret car à l’époque j’aimais beaucoup ce qu’il écrivait (mais faudrait que je le relise pour savoir si c’est toujours le cas)), serait en réalité Marcin Latałło, qu’on retrouve au générique de produits beaucoup plus récents (trop pour moi) mais qui est principalement actif dans le domaine de la photo et du cinéma. Il y aurait simplement eu une faute de frappe dans son nom (chose qui arrive hélas parfois avec les prénoms d’origine étrangère : j’ai ainsi le souvenir d’un Erio transformé en Eric dans le courrier des lecteurs d’un des premiers numéros de Dragon magazine).
J’ai par ailleurs été surpris de constater que Phersu avait déjà envisagé (mais rejeté, sur la base de son âge (16 ans lors de la sortie du CB 15) qui lui semblait incompatible avec la maturité de son écriture) cette possibilité.

EDIT : ressortant le CB n° 25 pour y relire comme annoncé les élucubrations des sieurs froideval et Pécau, je constate que Martin Latallo figure au générique de ce numéro, avec son article sur les JdR de super-héros. Il a également signé le scénario super-héros du n° 26, et le Chill du 28.

Ce contenu a été publié dans JdR, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Esc-une fauce de frappe ?

  1. [ALT+R] Fred dit :

    Son panorama de treize jdr heroic fantasy lui avait valu deux réponses plutôt agressives.

    Mais j’aimais également beaucoup ses articles, même si je les ai lu des années après leur parution.

    • Imaginos dit :

      > Son panorama de treize jdr heroic fantasy lui avait valu deux réponses plutôt agressives.

      Le sujet avait d’ailleurs été abordé sur Anniceris (dans les commentaires de ce billet).
      Tiens, je vais aller me relire les fameuses réponses des inénarrables froideval et pécau, pour bien me remémorer à quel point elles étaient de mauvaise foi. :-(

      • Imaginos dit :

        Relu.
        C’était encore plus violent et de mauvaise foi pire que dans mon lointain souvenir.
        froideval et pécau se sont vraiment comportés en connards (j’aurais pu écrire que ce sont des cons, ç’aurait été du niveau de leurs « droits de réponse », mais on va éviter de faire comme eux) et à part une page et demie de remplissage facile, je ne vois pas ce que CB a gagné à publier de tels torchons. L’influence de froideval devait y être encore bien grande…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *