Rêves en vrac

Grosse activité onirique ces derniers temps.
J’en extrairai deux détails :

D’abord, ce rêve où j’étais en bagnole avec mon frangin au volant, dans un patelin pas très loin d’ici. Au lieu de prendre la nouvelle rocade (qui existe dans le monde éveillé, mais ne ressemble pas du tout à celle de mon rêve) pour venir ici, car il n’en connaissait pas l’existence, il a tourné dans la direction opposée pour suivre l’ancien itinéraire. Et moi de le lui reprocher en lui indiquant :

« Laelith, c’est par là ! »

Le bled où j’habite n’a pourtant pas beaucoup de points communs avec la ville mystique…

Ensuite, cet autre rêve où je me retrouvais en visite à l’alma mater (qui a bien changé depuis que j’en suis sorti, mais encore plus dans ledit rêve, et pas seulement pasque la consommation abusive de boissons alcoolisées semblait y avoir été remplacée par celle de jus de fruits…). Il y avait toute une présentation chiffrée (de grande taille, donc ça devait être un diaporama en amphi) sur les équipes de rugby, indiquant que l’équipe masculine comptait vingt joueurs (seulement), alors que l’équipe féminine était plus nombreuse et marchait très fort en championnat universitaire ; et on nous en indiquait même le nombre de supporters (nombre que je n’ai pas retenu), qui s’appelaient les broos et assistaient aux matchs déguisés en ces créatures gloranthiennes… M’demande d’où je sors ça.
(il y avait aussi tout un passage dans un endroit qui ressemblait au couloir d’une chaire mais devait plutôt être la résidence universitaire, où était affichée une étude comparative sur des différences entre « D&D3 », « D&D3.5 », « D&D4 » et « D&D5″… Mais ne m’étant jamais intéressé à ces éditions trop récentes dans le monde éveillé, je n’ai pas retenu les détails)

Ce contenu a été publié dans Rêves, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *