Mante à l’eau

Eu la surprise tout à l’heure dans la salle de bains de découvrir juste après ma sieste une mante religieuse tranquillement posée sur ma serviette de toilette.
Ça faisait des années que je n’en avais plus vu, et je n’en avais encore jamais vu ici : j’en étais donc fort aise. Mais je me demande comment elle a fait pour arriver là… Elle avait dû rentrer dans la maison ce matin, quand j’ai aéré en grand avant de partir bosser.
J’ai ouvert la fenêtre et l’ai délicatement mise dehors… Je n’ai pas vu si c’était un mâle ou une femelle (du reste, je suis désormais incapable de faire la diagnose du sexe dans cette espèce, faudrait que je ravive mes connaissances), mais j’espère qu’il y aura des pontes dans mon terrain cet automne : ça fait longtemps aussi que je n’ai plus vu d’oothèque de mante religieuse…

Ce contenu a été publié dans Elle est pas belle, la vie ?, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Mante à l’eau

  1. Marcilly "c'est où" le Chatel, dit :

    C’est marrant, j’en ai également vu une quelques jours avant chez ma sœur à Lyon, je crois également que c’est la première fois que j’en vois dans la région… une migration ?
    Elle venait juste de sortir de sa mue et c’était apparemment un mâle car « elle avait les bras bleus »

    • Imaginos dit :

      La couleur ne te permettra pas de déterminer le sexe. Il faut regarder l’extrémité postérieure. Et bleu, c’est bizarre comme couleur pour une mante religieuse…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *