La compile de l’été, volume 2

Deuxième temps donc, censé être plus dur.

Censé seulement, pasqu’on va commencer par White Flag de Nemesea.

Ils ont changé de hurleuse, mais je ne suis pas certain qu’ils fassent encore du metal. Ça varie entre le simple rock à la Texas et le hard rock à la Halestorm. C’est correct dans le genre, mais je ne sais pas si je vais continuer longtemps à les suivre.
Extraits :

Hard rock aussi (mais là, c’est sans surprise), Subway to the Stars, le nouveau Spread Eagle.

Plutôt agréable dans le genre (et puis j’aime bien le titre et son clin d’œil à Led Zeppelin).
Extraits :

On finit en beauté avec Wanderers, de Visions of Atlantis.

C’est toujours Clémentine Delauney au crachoir, et y a pas à dire, elle leur a fait franchir un cap (même s’il y a encore de la marge avant de faire jeu égal avec les grosses pointures du genre). Bref, c’est carrément pas mal.
Extraits :

Ce contenu a été publié dans Zique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *