Sciences de la mort et de la terre

Tant qu’on est dans la rubrique nécrologique : j’ai appris ce matin dans celle du quotidien régional le décès à l’âge de 74 ans du père d’une copine depuis longtemps perdue de vue, prof de sciences nat’ qui, alors que je n’étais qu’écolier (mais que je savais déjà vers quel cursus j’allais m’orienter), m’avait fait don de deux manuels de biologie de sixième que j’avais alors abondamment potassés (et qui sont toujours dans ma bibliothèque, je les ai ressortis tout à l’heure pour les feuilleter). Qu’il en soit encore une fois remercié.

Ce contenu a été publié dans Hors catégorie, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *