On dirait qu’ça t’gêne, de marcher dans la bouse

Véto rural, un véritable sacerdoce
(version plus facile à lire ici)

Ce contenu a été publié dans On n'a pas des métiers faciles, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *