Pendant la pandémie, les pénuries continuent

Pour la farine, l’huile ou le chocolat encore, je peux comprendre, ça se garde ; mais je me demande ce que les gens qui ont pillé les rayons yaourts des supérettes du bled comptent faire des stocks qu’ils se sont constitués.
Ceci (trouvé sur le twitter de Mithriel) m’a donc amusé.

Et n’oubliez pas : tant que vous le pouvez, RESTEZ CHEZ VOUS ! On est bien assez nombreux comme ça à être contraints à sortir (et donc à s’exposer)…

Sais pas si j’aurai le temps et l’énergie ce soir pour râler contre la dernière idée DÉBILE de notre directrice qui, elle, est bien tranquillement confinée chez elle pendant qu’on s’expose sans aucune protection. Mais on est vraiment dirigés par des cons finis déconnectés des réalités, du sommet de l’État jusqu’ici. Quand l’épidémie va déferler dans nos campagnes… ça va faire MAL.

Ce contenu a été publié dans Les cons, ça ose tout, Ma vie est un drame, On n'a pas des métiers faciles, Qu'est ce qu'on va devenir ?, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *