Posons notre grand chapeau

Annie Cordy est morte hier à l’âge de 92 ans.
J’ai commis l’erreur de vouloir réécouter aujourd’hui quelques-unes de ses chansons, par nostalgie. Faut quand même reconnaître qu’à l’âge adulte, ça n’est plus vraiment écoutable (à part peut-être La bonne du curé)… Il est parfois sage de se contenter de ses souvenirs.

Ce contenu a été publié dans Références cryptiques, Zique, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *